Lettre d'information du syndicat SUD du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres

BANQUES : VOS AGENCES VONT-ELLES DISPARAITRE ?
Lundi 08 octobre 2012

Selon un récent rapport, les profits des banques devraient diminuer et de nombreuses agences risquent de fermer. « Ce sont les zones rurales les plus touchées », regrette une association d’usagers.
 
Après les boulangeries, les épiceries et les cafés, les agences bancaires vont-elles petit à petit disparaître dans certaines zones ? Une étude publiée cette semaine dans la revue Banque affirme que les profits des banques de proximité pourraient chuter de moitié d’ici à 2015 avec moins de crédits, moins de commissions sur les produits comme l’assurance-vie, les livrets ou les opérations de Bourse, et une hausse des impayés des particuliers et des PME.
 
Le chiffre d’affaires a d’ailleurs commencé à baisser dès le deuxième trimestre à la Caisse d’épargne (- 4%), au Crédit agricole (- 5%) ou encore au Crédit mutuel (- 4,5%). Résultat : 10% des 40 000 agences en France pourraient disparaître, avec bien sûr des conséquences sur l'emploi. (...)

En savoir +

LETTRE DE L'INTERSYNDICALE CFDT CGT FO SUD AUX ADMINISTRATEURS CREDIT AGRICOLE
Vendredi 05 octobre

Madame, Monsieur,
 
Aujourd’hui le Président et son conseil d’administration ont mandaté à la Direction du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres la fermeture des sites administratifs de Niort et de Saintes, pour construire un site unique à La Rochelle (la capitale de la Charente-Maritime) sous le prétexte de mise aux normes.
En agissant ainsi la Direction Générale du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres et son Président coupent leur racine agricole et rurale pour une recherche de vitrine commerciale à la Rochelle.
 
Nous salariés, nous ne pouvons plus entendre que seule La Rochelle est synonyme de développement et de compétences professionnelles, que nos territoires ruraux et semi urbains sont morts et que les acteurs économiques et les salariés présents sont incompétents et non viables.
 
Vous l’avez compris ce projet sans précédent dans l’institution du Crédit Agricole Mutuel et sur notre territoire, entrainera la désertification de nos villes et de nos campagnes par le déséquilibre massif de nos bassins d’emploi.. C’est près de 500 salariés qui sont impactés et autant de familles dévastées, d’économie locale détruite et de disparitions d’écoles, de commerces, sans parler de l’impact de la valeur immobilière.

Le développement du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres ne peut être satisfaisant que s’il respecte des valeurs mutualistes telles que :
- Solidarité territoriale,
- Partenaires dans la vie locale,
- Partenaires économiques.
 
Les statuts de la Caisse Régionale vous donnent le pouvoir de refuser ce projet, contrairement à ce que M. Minault semble penser en disant que l’opinion des salariés et des administrateurs de Caisses Locales importe peu puisque c’est son projet et sa décision. Ce sera à vos Présidents de Caisse Locale de prendre l’ultime décision du transfert du siège social. D’autres Caisses Locales ont déjà fait savoir leur opposition à ce projet, soyez acteurs de l’avenir de notre Caisse Régionale.
 
De plus, la vision stratégique de la CMDS est mise à mal par la récente décision de la Caisse de Touraine Poitou qui entérine un fonctionnement sur 2 sites : c’est possible chez nos voisins et donc sûrement chez nous !
 
L’ensemble des salariés du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres compte sur votre soutien.
Nous vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, nos respectueuses salutations

L'INTERSYNDICALE CREDIT AGRICOLE ECRIT A TOUS LES MAIRES
Jeudi 27 septembre 2012

Les syndicats demandent aussi une expertise de l'étude de faisaibilité sur le projet de nouveau siège social à La Rochelle.
 
Le comité d'entreprise de la caisse régionale du Crédit agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres était convoqué hier matin, à Saintes. À l'ordre du jour, la présentation détaillée, par la direction, de l'étude de faisabilité d'un nouveau siège social implanté à Dompierre-sur-Mer, aux portes de La Rochelle.(...)

En savoir +

« ON SE BATTRA JUSQU'AU BOUT»
Vendredi 05 octobre 2012

Après avoir reçu la direction de la caisse régionale, mardi, le maire, Jean Rouger, ne désarme pas.
 
Le maire de Saintes, Jean Rouger, est sorti de son entretien avec les dirigeants de la caisse régionale du Crédit agricole, mardi, un peu désabusé (voir «Sud Ouest» du mercredi 3 octobre). « Je ne peux pas me satisfaire d'explications lénifiantes pour justifier ce projet de déménagement de la caisse régionale à Dompierre-sur-Mer », a t-il confié hier tout en reconnaissant qu'il n'avait pas le pouvoir de faire changer d'avis la direction de la banque verte. L'élu vit apparemment mal le fait d'avoir l'impression, dans ce dossier, d'être impuissant et surtout d'avoir été mis devant le fait accompli.
 
Pour autant, il ne veut pas baisser les bras. « Lorsqu'on fait du sport, on sait qu'il faut se battre jusqu'à la dernière seconde. C'est ce que nous allons faire. On va se battre jusqu'au bout. La décision n'est pour l'instant pas irréversible. Elle le sera, si j'ai bien compris, à la fin de l'année », fait remarquer Jean Rouger. L'espoir de voir le Crédit agricole finalement faire marche arrière paraît cependant bien mince.
 
 Une motion circule
 
Lors du prochain conseil municipal, qui aura lieu le 15 octobre, le maire de Saintes permettra aux syndicats présents au sein de la banque de s'exprimer. « Et nos collectivités prendront une position officielle », prévient-il, alors qu'une motion est finalement en train de tourner dans 35 communes autour de Saintes.
 
Il est demandé aux administrateurs de la banque, dans le texte de cette motion, de bien vouloir reconsidérer leur décision et d'associer les salariés et les élus à leur réflexion. Tout en continuant à se montrer ferme dans son opposition au départ de la caisse régionale du Crédit agricole, Jean Rouger sait qu'il va malgré tout devoir discuter avec les dirigeants de la banque. Un exercice délicat qui a commencé mardi dernier

CREDIT AGRICOLE CHEUVREUX POURRAIT SUPPRIMER ENTRE 300 A 400 POSTES
Mardi 02 octobre 2012

CA Cheuvreux, le bureau d'analyse du Crédit agricole, pourrait supprimer entre 300 et 400 emplois dans le cadre de son adossement à Kepler, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier. Le Crédit agricole, contraint par la crise de restructurer ses activités de marchés, est entré le 17 juillet en (...)
 
En savoir +

CREDIT AGRICOLE VA VENDRE SA FILIALE EN GRECE POUR 1 EURO
Mardi 02 octobre 2012

Crédit Agricole SA annonce son entrée en négociations exclusives avec Alpha Bank pour lui céder sa filiale grecque Emporiki. Si tout va bien, le Crédit Agricole sera débarrassée d'Emporiki d'ici le 31 décembre 2012. Le groupe bancaire français est en effet entré en négociations exclusives avec Alpha Bank pour la (...)

En savoir +

1929 - 1928 QUAND L'HISTOIRE FINANCIERE SE REPETE
Vendredi 05 octobre 2012

Depuis les années folles, les cycles de libéralisation du système financier ont alterné avec les cycles de régulation. Un documentaire diffusé sur Arte mardi est revenu sur ces différentes phases de l'Histoire de la finance mondiale depuis 1929. Où faire et défaire, c'est toujours titiller l'imagination des banquiers... Crises financières: (...)

En savoir +

GROUPAMA ET AVIVA SUPPRIMENT DES POSTES EN FRANCE
Vendredi 28 septembre 2012

Groupama annonce son troisième plan de départs volontaires en trois mois et Aviva France supprime les finctions de sa plate-forme européenne. Groupama va lancer un plan de départs volontaires au sein de l'entité Groupama supports et services (G2S), dédiée à la logistique et l'informatique, qui concernera 180 personnes au plus, (...)

En savoir +

CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE : DES SALARIES DANS LA TOURMENTE
Mardi 25 septembre 2012

L'agence locale du Crédit immobilier de France ferme à nouveau aujourd'hui. Ses salariés manifestent à Rennes. Comme les 2 500 autres employés de leur entreprise, les quatre salariés de l'agence saintaise du Crédit immobilier de France (CIF) vivent, depuis début septembre, une période d'incertitudes. Ils ont manifesté, avec leurs collègues, (...)

En savoir +

UN SALARIE SUR 6 TOUCHAIT UN BAS SALAIRE EN 2011
Vendredi 05 octobre

Sur 22,3 millions de salariés du privé et du public, 3,6 millions, soit 16,1%, occupaient l'année dernière un emploi à bas salaire, selon la Dares. En 2011, près d'un salarié sur six occupait un emploi à bas salaire, soit inférieur à 1.055 euros nets mensuels, selon une étude du ministère du (...)

En savoir +

Syndicat SUD CAM CMDS Crédit Agricole et ses filiales,
12 Boulevard Guillet Maillet
17100 SAINTES
Tél. : 06 20 00 06 65 www.sudcam-cmds.org
Catégories : Par d
<< Voir toutes les newsletters | S'abonner | Se désabonner