NEWSLETTER SYNDICAT SUD CREDIT AGRICOLE CMDS 

APRES EMPORIKI : VOICI L'AUGMENTATION RIKIKI !!!
Mardi 23 octobre 2012

Les 24 et 25 octobre 2012, le congrès de la FNCA se tiendra à Bruxelles. Nos dirigeants ont-ils choisi cette ville pour montrer leur volonté de faire du Crédit Agricole le leader en Europe de la banque universelle de proximité… ou pour prendre des contacts, en vue de leur prochain exil fiscal ?!?
 
Compte tenu de leurs récentes augmentations de salaire à 2 chiffres, ils font maintenant partie des gros contribuables français !!!
 
L’expérience acquise au plus haut niveau, grâce à EMPORIKI devrait nous permettre d’espérer de meilleures fortunes, car sur ce dossier, nos dirigeants ont été d’une « incompétence » rare !!! Achat pour 3 fois sa valeur, gestion calamiteuse et une vente tragi-comique : un euro symbolique, après avoir fait un chèque de 700 millions d’euros !
 
Résultat de ce fiasco : 8,7 milliards d’euros de pertes, pas de versement de dividendes pour 2012 et 2013 par CASA, une incidence négative sur les résultats CR et donc baisse de l’intéressement pour les salariés !!
Pendant ce temps là, M PAUGET profite de sa retraite chapeau, de ses avantages en nature payés par CASA … et nous fait la leçon sur les chaines de télévision !
 
Pour les salariés, les augmentations sont aussi à 2 chiffres… mais après la virgule ! Lors de la négociation du 18 octobre à Paris, après avoir dit non en septembre, les patrons ont fait un petit geste sur les salaires, suite à la pression des syndicats et … aux tracts de SUD !!!
 
La FNCA accorde une augmentation supplémentaire de 0,35% sur la RCE, avec effet rétroactif en janvier et versée avec le salaire de novembre.
Attention : la RCE constituant 70% du salaire, cette augmentation ne représente, en réalité, que 0,25% sur la totalité du salaire et se traduira concrètement par :
 
  • position 4 soit 4,43 € d'augmentation nette !
  • position 6 soit 4, 80€ d'augmentation nette !
  • position 9 soit 5,72 € d'augmentation nette !
  • position 11 soit 6,59 € d'augmentation nette !
 De quoi vous payer 3 à 4 litres d’essence supplémentaires par mois ! SUPER !
 
Sur l’année, cela fait une augmentation de 1,33%, pour une inflation moyenne de 2,03%, soit une perte de pouvoir d’achat de 0,7%, qui s’additionne aux 0,7% de l’an dernier… La négociation sur les salaires pour 2013 est prévue le 30 janvier prochain.
 
Faisons un petit calcul : au niveau national, SUD demande une augmentation de 100 euros par mois pour tous…
  • 100€ par mois, multipliés par 13 mois = 1 300€
  • 1 300€ multipliés par 65 000 salariés = 84,5 millions d’euros.
Soit moins d’un centième du coût d’Emporiki !
Nos patrons auraient mieux fait d’investir dans les salariés de l’entreprise… et il est encore temps !!!


CHAGNOLET : "GARE" AUX NEGOS !
Mardi 23 octobre 2012

Le 16 octobre 2012, sous couvert d’une réunion dite de concertation pour :
- définir un socle de mesures à intégrer au projet,
- définir les bornes et les thèmes à aborder en négociations,
 
et alors que la décision finale du déménagement n’a toujours pas été validée, la Direction a cherché à passer en force pour ouvrir des négociations sur les mesures d’accompagnement social de « l’éventuel » projet de Chagnolet 2016.
 
 
La Direction a refusé d’entendre les demandes légitimes de tous les partenaires sociaux. C’est pourquoi l’intersyndicale a rappelé que des travaux, expertises et décisions sont en cours dans l’entreprise. C’est avec le résultat de ces éléments, dans le cas d’une décision favorable à la délocalisation , que nous pourrons entamer les séances de négociations.
 
 
Le 19 octobre, séance de négociations :
A l’ouverture, 3 organisations syndicales, CGT, FO, SUD, maintiennent leur engagement et ont lu la déclaration suivante :
 
« Nous sommes des représentants du personnel, responsables et soucieux du développement durable et équilibré de notre entreprise sur la base de nos valeurs mutualistes, humanistes et de défense des droits et des conditions de travail des salariés.
Nous vous confirmons notre déclaration concernant les mesures d’accompagnement social faite lors de la réunion de concertation du 16/10/2012.
 
 
Nous sommes dans l’attente légitime de l’achèvement des travaux et décisions en cours :
- le compte-rendu des ateliers thématiques avec les salariés,
- l’analyse à faire par le CHSCT et son avis,
- l’expertise demandée au Comité d’Entreprise et son avis,
- la décision définitive du conseil d’administration sur le projet.
C’est pourquoi en l’absence de ces éléments, nous vous daignions le droit d’entamer des négociations sur l’accompagnement social. »
 

Crédit Agricole met un point final à sa sortie d'Emporiki
Mercredi 17 octobre 2012

La banque française a finalisé l'accord de cession de sa filiale grecque à Alpha Bank. Sa sortie de Grèce amputera le résultat du troisième trimestre de 2 milliards d'euros . La facture totale se chiffre à 8,7 milliards d'euros environ. (...)
Interrogée par l'AFP, la banque s'est refusée à dire si la charge exceptionnelle liée à la cession d'Emporiki induirait une perte pour Crédit Agricole SA au troisième trimestre. Elle a précisé que cet impact sur résultat ne modifiait pas, pour l'instant, le calcul de ce que lui aura coûté Emporiki. En comptant le coût d'acquisition initial, les pertes comptables et les augmentations de capital,la facture devrait atteindre la somme astronomique 8,7 milliards d'euros en net, pertes et recapitalisation faisant doublon (...)
 
En savoir +

DES ELUS SOUTIENNENT LES SALARIES DU CREDIT AGRICOLE
Mercredi 17 octobre 2012

Des élus de l'arrondissement angérien ont manifesté leur réprobation vis-à-vis du transfert des sièges régionaux de Saintes et de Niort vers Dompierre-sur-Mer.
 
 Le déménagement des sièges régionaux du Crédit agricole de Saintes (voir notre édition d'hier) et Niort vers un seul site (à Dompierre-sur-Mer, dans l'agglomération rochelaise) passe décidément bien mal.
 
On savait les syndicats et les élus saintais remontés ; hier, dans la petite salle du Conseil municipal de la mairie de Saint-Julien-de-l'Escap, des élus de l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély, toutes couleurs politiques confondues (*), ont manifesté leur soutien aux salariés de la banque. « Il ne s'agit pas de récupération politique et nous ne voulons pas nous immiscer dans la vie de l'entreprise mais dans cette affaire-là, on cherche le bon sens si cher à cette banque », a entamé Bernard Rochet, maire et conseiller général divers droite de Tonnay-Boutonne.(...)

En savoir +

LES SYNDICATS INVITES A LA TABLE DU CONSEIL MUNICIPAL
Mercredi 17 octobre 2012

En préambule, hier soir, le maire a invité les syndicalistes du Crédit immobilier et du Crédit agricole à exprimer leur situation en public Jeudi dernier, les élus du Pays santon avaient voté une motion contre le transfert du siège régional du Crédit agricole (basé à Niort et Saintes) à Dompierre-sur-Mer. Hier (...)

En savoir +

Crédit agricole Niort : la droite vote mais critique
Vendredi 12 octobre 2012

Une fois n'est pas coutume, lundi en conseil municipal, l'opposition de droite votera en commun avec la majorité un vœu pour le maintien du siège niortais du Crédit agricole. « Il nous semble évident et nécessaire d'affirmer une véritable unité de position. Nous ne pouvons accepter le départ du siège (...)

En savoir +

L'ETAT POURRAIT VENIR AU SECOURS DE PSA BANQUE D'ICI VENDREDI
Mardi 23 octobre 2012

 
PSA Finance ne devrait pas pouvoir attendre la fin des discussions avec ses créanciers. Les résultats de sa maison-mère attendus mercredi, devraient conduire à une nouvelle dégradation de sa note, la contraignant au soutien public. Nouvelle réunion de crise ce lundi soir à Matignon pour la banque de Peugeot. Cette fois, (...)

En savoir +

CGC : LA GUERRE DES CHEFS BAT SON PLEIN A 6 MOIS DU CONGRES
Jeudi 18 octobre 2012

 
Menaces d'assignation, convocation par la brigade financière, appels à la démission : la tension est à son comble entre Bernard Van Craeynest et une partie de la centrale. Crise ouverte à la CGC. A six mois du congrès de la centrale des cadres, la tension est à son comble entre Bernard (...)

En savoir +

GROUPAMA : DEUX NOUVELLES DÉGRADATIONS ET APRÈS ?
Lundi 15 octobre 2012

Déjà en catégorie spéculative, Groupama a subi deux nouvelles dégradations de Fitch et S&P ces derniers jours. Certes liées au non-paiement d'un coupon et au risque de réputation associé, ces dégradations n'ont pas manqué de susciter de nouveau des interrogations quant à la situation financière de l'assureur.
 
Pourquoi Groupama a-t-il pris le risque d'envoyer un signal négatif aux investisseurs obligataires, aux salariés, aux assurés et au marché? En prenant la décision de ne pas payer le coupon de ses titres super-subordonnés à durée indéterminée (...)

En savoir +

BANQUE UBS SUISSE : 10 000 EMPLOIS MENACES
Lundi 15 octobre 2012

La banque suisse UBS pourrait annoncer 10.000 suppressions de postes lors de la présentation de ses résultats trimestriels le 30 octobre prochain. A fin juin 2012, la banque employait 63.520 personnes dans le monde.
 
10.000 : c’est le nombre d’emplois qui seraient menacés dans la banque suisse UBS. Selon le quotidien zurichois Tages Anzeicher (...)

En savoir +

Syndicat SUD CAM CMDS Crédit Agricole et ses filiales,
12 Boulevard Guillet Maillet
17100 SAINTES
Tél. : 06 20 00 06 65 www.sudcam-cmds.org
Catégories : Par d
<< Voir toutes les newsletters | S'abonner | Se désabonner