NEWSLETTER du syndicat SUD Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres

Crédit Agricole Saintes & Niort : « Non à Chagnolet ! »
Mardi 04 septembre 2012

150 salariés ont manifesté, hier à Saintes, leur opposition à la construction d'un siège social près de La Rochelle.
 
«Non à une délocalisation à Chagnolet ! Nous voulons conserver nos emplois à Saintes et Niort », ont scandé 150 salariés de la Caisse régionale de Crédit agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres hier après-midi, dans les rues de Saintes. C'était jour de foire mensuelle et, à l'appel de leur intersyndicale CGT, CFDT, Force Ouvrière et SUD, les manifestants ont remonté le cours National entre les étals de camelots afin de sensibiliser à leur mouvement des consommateurs aussi surpris que perplexes.
 
Chagnolet est un lieu-dit de Dompierre-sur-Mer, aux portes de La Rochelle, où la direction du Crédit agricole envisage de construire un nouveau siège social. Celui-ci regrouperait, fin 2016, les services répartis aujourd'hui sur deux sites, à Saintes et Niort (Deux-Sèvres).
 
Pour l'heure, le conseil d'administration de la caisse régionale a voté et lancé une étude de faisabilité sur ce projet. Laquelle doit être rendue avant que les administrateurs ne donnent ou non, fin septembre, leur feu vert à l'investissement. (...)
 
En savoir +

Mobilisation de rentrée au Crédit Agricole
Mardi 04 septembre 2012

Entre 150 et 250 salariés du Crédit Agricole ont manifesté hier à Saintes, contre le projet de fusion déplacement des sièges de Niort et Saintes à La Rochelle.
 
Les syndicats auraient espéré davantage de monde mais qu'importe. Ils étaient quand même entre 150 (selon la direction) et 250 (syndicats) salariés du Crédit Agricole, hier à s'être donné rendez-vous à Saintes. « On ne peut pas considérer que c'est une forte mobilisation. Elle est en demi-teinte, mais certains sont encore en congés, d'autres préparent la rentrée ». Autant de raisons qui incitaient les syndicats à relativiser et à rester très mobilisés.
 
" Les politiques sont avec nous "
 
Cette journée de rassemblement et manifestation hier était la première centralisée à Saintes pour exprimer le refus du projet de fusion et déplacement des deux sièges de Niort et Saintes près de La Rochelle à l'horizon 2016. « Là où notre objectif a été atteint, c'est de voir que tous les politiques, toutes tendances confondues sont avec nous » indiquait Serge Lebrun, de la CFDT. L'intersyndicale (CFDT, CGT, Fo et Sud) qui avait appelé au mouvement se réjouissait ainsi de la présence du maire de Saintes, de conseillers municipaux de l'opposition, du député. Si les Niortais n'étaient pas présents, ils ont déclaré leur soutien (lire ci-dessous).
 
Aux prises de parole des syndicats et politiques a succédé un lâcher de 500 ballons. (...)

En savoir +

Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres : rentrée sociale sur les chapeaux de roue
Lundi 03 septembre 2012

Les salariés du Crédit agricole manifestent cet après-midi à Saintes
La rentrée à peine commencée, les syndicats sont déjà sur le pied de guerre. La première grosse manifestation débute cet après-midi avec les salariés du Crédit agricole des sièges de Saintes et de Niort. Tour d'horizon des points chauds.
 
Crédit agricole : les salariés dans la rue
On ne va sans doute pas les rater. Les salariés des sièges de la banque verte de Saintes et de Niort ont prévu de descendre dans la rue cet après-midi pour protester contre le projet de regroupement des deux sites à La Rochelle. Le rassemblement est programmé à 14 h 30 sur le parking du siège saintais, boulevard Guillet-Maillet, pour une assemblée générale.
 
« Après, vers 15 h 30, nous bougerons, prévient Frédéric Hay, délégué syndical Sud. On a prévu de remonter le cours National jusqu'au rond-point de l'ancienne banque de France en distribuant des tracts aux gens pour qu'ils comprennent l'enjeu de notre combat. » Avec en même temps la présence de la foire mensuelle, ça risque de bouchonner un peu.
 
L'enjeu, lui, est simple. « Le départ de plus de 300 salariés de Saintes en comptant les femmes de ménage, les cuisiniers qui bossent au siège… Avec les conjoints et les enfants des salariés, c'est même près de 500 ou 600 personnes qui vont s'en aller du territoire de la Saintonge.
 
Et ceux qui ne pourront pas se loger à La Rochelle en raison des prix de l'immobilier quitteront l'entreprise. » Les syndicats contestent la viabilité du projet économique qui, selon eux, n'est pas justifié. « Ce dossier a été bâclé. Un regroupement à La Rochelle n'est pas cohérent, assure Frédéric Hay. Nous attendons que la direction nous prouve le contraire, mais elle est déjà partie sur les modalités des transferts. Ce qu'on attend, ce n'est pas le ''comment'' du regroupement mais le ''pourquoi''. Nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde… » Le conflit s'annonce donc long. (...)

En savoir +

Le Crédit Agricole n'est plus dans le TOP 50 des banques mondiales les plus sûres
Lundi 03 septembre 2012

Dans son classement 2012 des 50 banques les plus sûres au monde, le magazine Global Finance rétrograde le secteur bancaire français.
 
Le magazine Global Finance a publié son classement annuel des banques les plus solides au monde. Comme l'année précédente, les cinq premières places sont exclusivement occupées par des banques publiques. Mais la Caisse des dépôts française, deuxième l'année passée, est la seule à quitter le quinté de tête et occupe désormais la sixième place. L'Allemande KfW bankengruppe se positionne toujours en tête du classement, suivi par la banque néerlandaise BNG et la suisse Zürcher Kantonalbank.
 
L'Europe toujours au top...
Le magazine a classé les banques en fonction de la qualité des actifs des 500 plus grandes banques au monde et des notations -attribuées par les agences Moody's, Standard & Poor's et Fitch- de leurs lignes de crédit à long terme. Point positif pour le vieux continent, les 10 banques les plus sûres au monde, au sens de Global Finance, restent européennes. On observe cependant que l'espagnole Banco Santander, dixième en 2011, n'est tout simplement plus présente dans le top 50. De son côté, BBVA anciennement en 17eme position ne figure plus au palmarès. La très grave crise bancaire de l'autre côté des Pyrénées n'y est certainement pas étrangère.
 
 ...mais la France perd des places
 Du côté français, les banques ont été d'une manière globale rétrogradée, puisque la Société Générale, 35ème en 2011, le Crédit Agricole, 21ème, et LCL, 27ème, sortent du classement. (...)

En savoir +

Les banques françaises devront aller plus loin dans la réduction des coûts
Vendredi 31 août 2012

Après la publications des résultats semestriels des grandes banques françaises, le cabinet Roland Berger prédit un durcissement de leurs plans de réduction des coûts en raison de la baisse de leurs revenus plus forte qu'attendue.  
 
L'heure du bilan d'étape a sonné pour les banques françaises. Après la publication des résultats semestriels des grands acteurs, le cabinet Roland Berger fait le point sur la mise en œuvre des plans d'adaptation auxquels tous les établissements se sont engagés afin de se conformer aux nouvelles exigences prudentielles réglementaires (...)

En savoir +

Crédit agricole : appel à la grève le 3 septembre à Saintes
Mardi 28 août 2012

Opposition syndicale au projet de fusion des sièges départementaux à Dompierre-sur-Mer.
 
Mercredi, trois représentants de l'intersyndicale CFDT, CGT, SUD et FO ont rencontré un inspecteur du travail de La Rochelle afin d'aborder le projet de la caisse régionale du Crédit agricole Charente-Maritime-Deux-Sèvres de regrouper sur un nouveau site, à Dompierre-sur-Mer (nord-est de La Rochelle), ses deux sièges départementaux administratifs de Niort et de Saintes, à la fin 2016 (notre édition du 25 juin).
 
« Nos organisations sont opposées à ce projet qui fait l'objet d'une étude de faisabilité alors que nous demandons une étude d'opportunité » (...)
 
En savoir +

Vers un "nouveau concept" d'agence bancaire
Dimanche 19 août 2012

Réduire l'attente, améliorer la qualité de l'accueil et du service... La rénovation des locaux doit d'abord répondre aux attentes de la clientèle, comme le teste le Crédit Agricole, à Louviers, en Normandie.
 
À l'agence de Louviers du Crédit Agricole, en Haute-Normandie, « il n'y a plus de file d'attente », se félicite la directrice Françoise Pinchon. Son agence a été choisie comme pilote pour tester le « nouveau concept » qui doit ensuite être généralisé dans tous les points de vente de la caisse régionale Crédit Agricole Normandie Seine. L'objectif est de « s'attaquer à la problématique de la file d'attente, notamment pour les clients professionnels qui ont un rendez-vous, et à la problématique de la confidentialité », explique le directeur commercial de la caisse régionale du Crédit Agricole Seine Normandie, Pierre-Philippe Guengant.
 
Le client qui pousse la porte de l'agence de Louviers arrive dans un grand espace façon « open space » : côté gauche, un mur jaune d'or qui comprend les distributeurs automatiques de billets, le fameux « mur d'argent » ; le côté droit se partage entre une borne numérique d'accueil et une réception pour les opérations ou renseignements rapides. La nouvelle réception n'a rien à voir avec l'ancien guichet où était affecté, la plupart du temps, le dernier arrivé à l'agence. un nouveau métier a été créé : celui de responsable d'accueil. (...)

En savoir +

Emporiki pourrait coûter 3 milliards d'euros de plus au Crédit Agricole
Samedi 04 août 2012

Le fonds grec de soutien aux banques n'approuvera pas la vente d'Emporiki, filiale déficitaire du Crédit agricole, si l'établissement n'est pas recapitalisé. (...)

En savoir +

Stress au travail : les Français au bord de l'épuisement ?
Samedi 28 juillet 2012

Selon une étude réalisée par Consumer Analysis pour le compte du cabinet de conseil CareerBuilder, 92 % des salariés déclarent souffrir d'épuisement professionnel dans leur emploi actuel. Ils sont 19 % à se considérer en état d'épuisement permanent. (...)

En savoir +

180.000 emplois risquent d'être détruits dans les banques européennes
Jeudi 05 juillet 2012

Pour retrouver une rentabilité à deux chiffres, les banques européennes devront économiser entre 40 et 70 milliards d'euros d'ici 2016, selon le cabinet Roland Berger. 15 à 20.000 agences sont menacées. 180.000 emplois risquent la destruction. Les principales banques européennes devront réduire leurs coûts de 40 à 70 milliards d'euros d'ici (...)

En savoir +

Syndicat SUD CAM CMDS Crédit Agricole et ses filiales,
12 Boulevard Guillet Maillet
17100 SAINTES
Tél. : 06 20 00 06 65 www.sudcam-cmds.org
Catégories : Par d
<< Voir toutes les newsletters | S'abonner | Se désabonner