SUD CAM - CREDIT AGRICOLE MUTUEL
Thèmes associés : LCL va supprimer 1600 postes dans son réseau et ses back-offices et communication syndicale or syndicat sud.

|
Accueil Syndicat SUD CAM CMDS  Actualité  LCL va supprimer 1600 postes dans son réseau et ses back-offices

LCL va supprimer 1600 postes dans son réseau et ses back-offices

Mardi 10 mars 2015 à 10h27
Catégories : CREDIT AGRICOLE, Revue de presse

La banque vient de mettre en place un PSE. Elle mise sur les départs à la retraite pour éviter des licenciements.
 
C’est un véritable changement de modèle qu’opère actuellement LCL, l’ex-Crédit Lyonnais. Dans un « environnement complexe et difficile », la filiale du groupe Crédit Agricole fait évoluer sa stratégie à travers son plan stratégique « Centricité Clients 2018 », lequel passe par la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).
 
Ce plan, qui intègre un projet de licenciement économique collectif, a été homologué et validé début janvier par la Direccte (ministère du Travail) -et, depuis, contesté devant le tribunal administratif par les organisations syndicales FO et CGT. Il prévoit au total la suppression de 1.658 postes, dans les services de back-office (-289 postes d’ici à fin 2015) et dans le réseau d’agences (-1.369 postes d’ici à 2018). Soit plus de 10 % des effectifs de ces métiers.
 
Création de près de 300 nouveaux postes dans les CRC
 
Dans le même temps, LCL va créer des centres de relation clients (CRC), qui se substitueront aux plate-formes téléphoniques, avec à la clé la création de près de 300 nouveaux postes d’ici à 2018. Ces effectifs supplémentaires proviendront soit du reclassement de salariés des back-offices et du réseau, soit de recrutements externes. Car pour gérer sa nouvelle organisation, la banque mise sur la vague des départs à la retraite et sur la mobilité interne.
 
Compte tenu de la pyramide des âges de LCL, la direction table en effet sur quelque 300 départs potentiels à la retraite cette année dans les back-offices, et sur quelque 1.440 départs entre 2015 et 2018 dans le réseau d’agences. La banque se fixe donc « l’objectif zéro licenciement économique » à l’issue de ce plan. Toutefois, compte tenu du nombre de modifications de contrats de travail prévus, si les salariés concernés refusent les propositions de reclassements, le plan de LCL pourrait donner lieu à un maximum de 491 licenciements économiques.
 
Le réseau remodelé
 
Au-delà des baisses d’effectifs, l’ex-Crédit Lyonnais va remodeler son réseau, avec la création d’agences multi-sites interdépendantes. « Nos conseillers spécialisés seront amenés à rencontrer nos clients professionnels ou patrimoniaux dans les petites agences qui seront rattachées à l’agence principale. Les directeurs de ces petites agences en conserveront la responsabilité mais l’aspect managérial sera assuré par le directeur du multi site », explique Bernard Augris, responsable des relations sociales chez LCL. Et pour les petites agences isolées, il reviendra aux centres de relation clients d’apporter aux clients le conseil nécessaire. « Aujourd’hui nos plate-formes téléphoniques traitent essentiellement les appels en débordement et prennent des rendez-vous. Demain, les collaborateurs des CRC seront de véritables conseillers, avec ou sans portefeuille clients et des horaires différenciés, 6 jours sur 7 et jusqu’à 22heures », poursuit Bernard Augris.
 
Le réseau va donc se transformer, sans fermetures massives d’agences -10 guichets devraient disparaître à horizon 2018. Les métiers vont également évoluer : moins de conseillers d’accueil, mais plus de conseillers clientèle en agence ou en CRC et davantage de conseillers privés ou professionnels. « Les conditions d’exercice de l'activité de banque de détail en France se dégradent de manière structurelle et durable, mettant inévitablement en risque la récurrence des résultats », justifie LCL dans son PSE


Sud Cam
Crédit Agricole Mutuel
Charente-Maritime Deux-Sèvres
Icone de Facebook
RSS
SUD CAM - CREDIT AGRICOLE MUTUEL
12 Boulevard Guillet Maillet
17100 Saintes - Contact
  Plan du site | Mentions légales | © Syndicat Sud 2021
agence web