SUD CAM - CREDIT AGRICOLE MUTUEL
Thèmes associés : Le Crédit agricole a déjà un pied à Lagord. Communication syndicale donc syndicat sud.

|
Accueil Syndicat SUD CAM CMDS  Actualité  Le Crédit agricole a déjà un pied à Lagord

Le Crédit agricole a déjà un pied à Lagord

Jeudi 28 novembre 2013 à 10h44
Catégories : CREDIT AGRICOLE, Revue de presse

Une convention a réuni les 1 700 salariés du Crédit agricole de Charente-Maritime et Deux-Sèvres, à Niort. Le transfert des sièges niortais et saintais a été signé.  
 
Ils étaient une poignée de l’Aremut (1), pas plus, vendredi après-midi à Niort à distribuer des tracts devant la salle de la Clameur. Il n’y aura donc pas eu d’opération escargot, ni même de tee-shirts revendicatifs portés par les salariés comme il avait été imaginé dans une fulgurance vite volatilisée.
 
Quelques irréductibles continuent en tout cas à refuser le transfert des sièges niortais (270 personnes) et saintais (230) du Crédit agricole en banlieue de La Rochelle. Le tweet d’encouragement, lancé le matin par Frédéric Neveu, élu de droite de l’opposition municipale, aura peut-être réchauffé les cœurs mais guère plus.
 
La divergence de stratégie entre l’intersyndicale CGT- FO-SUD et CFDT, qui s’était résolue à négocier un plan d’accompagnement social, explique aussi que les salariés apparaissent résignés. Le résultat des élections syndicales a, par ailleurs, conforté la CFDT qui, sur le fond, reste opposée au projet.
 
1. Convention signée avec l’agglo rochelaise
 
Si la distribution de tracts avait lieu vendredi, c’est parce que ce jour-là, l’espace événementiel de la Clameur accueillait une convention du Crédit agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres, réunissant 2 500 invités.
 
Autant dire que la quasi totalité des 1 700 collaborateurs du Crédit agricole, des 800 administrateurs des caisses locales et de la centaine d’autres collaborateurs liés à la caisse régionale avaient répondu à l’invitation. Cette grand-messe visait à présenter le projet d’entreprise pour cinq ans. Le dernier rendez-vous de cette envergure avait eu lieu voici trois ans.
 
La veille, jeudi, la Communauté d’agglomération de La Rochelle, qui assure « ne pas avoir pratiqué de dumping et avoir appliqué les prix du marché dans le respect des territoires voisins », avait signé une convention avec la banque verte. Le document formalise la partie administrative du transfert des sièges niortais et saintais vers Lagord, commune située en première couronne de la préfecture rochelaise.
 
2. La totalité des agences relookées
 
À quelques minutes de la convention, Guy Charbit, directeur général adjoint de la caisse régionale du Crédit agricole, soulignait que « le projet d’entreprise entre dans un cap majeur. Cette convention réunit la famille du Crédit agricole. C’est un moment très attendu. »
 
Dans un discours bien huilé, Guy Charbit annonçait que « la volonté de ce projet d’entreprise est l’innovation. Et ce qui est majeur, c’est le projet humain et la façon de fonctionner. Nous allons travailler les secteurs de la banque, les assurances et l’immobilier. Et bien sûr, il y a le projet de La Rochelle mais ce n’est pas tout. Nous allons relooker la totalité de nos agences. 1 200 personnes y travaillent. »
 
Et d’insister sur la proximité, « une valeur mutualiste », et la présence de la banque verte dans chaque canton, etc. « On s’engage à être partout. »
 
3. Le futur siège unique présenté aux salariés
 
Vendredi, la totalité des salariés - et donc les personnels administratifs saintais et niortais - ont pu découvrir les esquisses de leur futur lieu de travail. « Nous avons besoin d’un site unique fort. C’est mécanique et il est tellement évident que nous serons plus efficaces en terme de services », maintient Guy Charbit, tout « en comprenant qu’on perturbe la vie des gens ».
 
Ce site unique aurait pu être Saintes, ville plus centrale géographiquement, comme l’a défendu le maire Jean Rouger. Mais la caisse régionale de la banque verte a depuis bien longtemps dit sa préférence pour l’agglomération de La Rochelle, plus attractive selon elle en terme d’activité économique mais aussi d’effet vitrine. Le Crédit agricole réalise les deux tiers de son chiffre d’affaires en Charente-Maritime.
 
4. La CdA intéressée par le siège ?
 
Depuis l’annonce, en juin 2012, de la réunion des sites de Niort et Saintes en agglomération rochelaise, les dirigeants prévoient une installation pour septembre 2016. « Nous tenons le calendrier », assure Guy Charbit. Le directeur général adjoint vante l’injection de « dizaine de millions d’euros. Nous avons un ensemble d’engagements et notamment de construire un bâtiment à énergie positive ».
 
Quid enfin du siège du boulevard Guillet-Maillet ? La communauté d’agglomération de Saintes, en pleine croissance, est-elle susceptible de s’y installer ? Certains de ses élus ont été aperçus visitant les lieux. « Nous avons différentes entités très intéressées, convient Guy Charbit. Plusieurs entreprises et administrations ont effectué des visites. Certaines ont été vues ; d’autres pas. Nous voulons que ce site vive et nous sommes prêts à accompagner des projets. Nous avons un merveilleux auditorium, une salle de restauration. » Vente, location… toutes les pistes sont ouvertes, laisse entendre le directeur général adjoint.
 
(1) L’Association pour la reconquête du mutualisme. 


Sud Cam
Crédit Agricole Mutuel
Charente-Maritime Deux-Sèvres
Icone de Facebook
RSS
SUD CAM - CREDIT AGRICOLE MUTUEL
12 Boulevard Guillet Maillet
17100 Saintes - Contact
  Plan du site | Mentions légales | © Syndicat Sud 2020
agence web