SUD CAM - CREDIT AGRICOLE MUTUEL
Thèmes associés : PSE, plan sauvegarde pour l'emploi au Crédit Agricole, credit consommation.

|
Accueil Syndicat SUD CAM CMDS  Actualité  Un plan social dans la filiale "crédit conso" du Crédit Agricole n'est pas exclu

Un plan social dans la filiale "crédit conso" du Crédit Agricole n'est pas exclu

Mercredi 19 octobre 2011 à 00h00
Catégories : CREDIT AGRICOLE, FRANCE, Revue de presse

Les organisations syndicales s'inquiètent des impacts sociaux à la suite de l'annonce faite par Crédit Agricole d'une réduction structurelle de 50 milliards d'euros de son endettement entre juin 2011 et décembre 2012.
 
Le 18 octobre, les élus titulaires du comité d'entreprise de Crédit Agricole Consumer Finance (CA CF), représentés par la CFDT, la CGT, FO et le SNB, ont adopté à la majorité un droit d'alerte économique.
Cette procédure fait suite à l'annonce, le 28 septembre, par Crédit Agricole d'une réduction structurelle de 50 milliards de son endettement entre juin 2011 et décembre 2012 (le ramenant à 260 milliards). Les employés de la filiale de crédit à la consommation de la banque verte, issue de l'absorption de Finaref par Sofinco, s'interrogent sur la contribution de CA CF à cette réduction.
La réduction des besoins de financement de CA CF sera de 8 à 9 milliards d'euros. Les autres métiers seront aussi sollicités. Crédit Agricole CIB contribuera à hauteur de 15 à 18 milliards d'euros, dont 9 milliards d'ici la fin de l'année ; les métiers de la banque de proximité en France et à l'international à hauteur de 21 à 23 milliards.
 
Pour ce qui est de CA CF, les leviers d'action pour réduire ce besoin de financement, évoqués dans le PV du Comité d'entreprise du 29 septembre que s'est procuré "La Tribune", sont : revue, et donc réduction, des activités les moins rentables, ce qui a déjà commencé dans le cadre du projet "Corporate moving forward together" ; cession de portefeuilles de créances ; possibles désengagement ou cession de filiales de partenariats ; renforcement et diversification des moyens de refinancement (distribution de l'épargne à l'étranger, par exemple). CA CF n'abandonne pas pour autant son ambition de "demeurer l'acteur majeur du crédit à la consommation".
 
Face à ces mesures, qui comprennent des réductions d'activités, les élus s'inquiètent du volet social, de "l'humain". "C'est important pour moi et le groupe [l'humain, ndlr], a repondu aux élus Philipe Dumont, directeur général de CA CF. Nous y serons attentifs." Mais en fonction des mesures et du plan d'action, "bien évidemment la nécessité d'adapter les charges va nécessiter éventuellement d'avoir des baisses d'effectifs". Et d'ajouter : '"La vérité est qu'à ce stade, on ne peut pas exclure de le faire". Des réductions d'effectifs sont donc à prévoir et cela se fera de manière "à ce que ce soit le moins pénalisant possible".Un plan de sauvegarde de l'emploi n'est donc pas exclu.
 
Par ailleurs, la direction a confirmé le regroupement des sites centraux qui passent de 6 à 2, un dans le nord et un en région parisienne.
 
Contactée par La Tribune, la direction de CA CF a indiqué "se tenir à la disposition des partenaires sociaux pour répondre aux questions qui vont se poser".
 
Un début de réponses sur le plan d'actions doit être apporté fin novembre.
 


Sud Cam
Crédit Agricole Mutuel
Charente-Maritime Deux-Sèvres
Icone de Facebook
RSS
SUD CAM - CREDIT AGRICOLE MUTUEL
12 Boulevard Guillet Maillet
17100 Saintes - Contact
  Plan du site | Mentions légales | © Syndicat Sud 2020
agence web